Sommaire

Le bardage sert traditionnellement à habiller une façade ou tout mur extérieur, que ce soit juste pour une décoration ou pour recouvrir les matériaux d'une isolation par l'extérieur. Ayant les mêmes attraits visuels que le bois, le composite est en partie synthétique, ce qui garantit imputrescibilité et absence d'entretien. En plaques ou en lames, à clins ou en panneaux, le bardage en bois composite existe en différentes présentations et en matériaux divers ayant comme point commun la présence de bois ou l'aspect du bois.

Quelles sont les caractéristiques des différents bardages en bois composite ? Comment choisir et acheter du bardage en bois composite et à quel prix l'acquérir ? Toutes les réponses maintenant.

Utilisation du bardage en bois composite

On utilise généralement un bardage pour habiller des façades ou des pans de murs et murets extérieurs. Parce qu'il est d'une esthétique incontestable, le bois a longtemps été le seul utilisé pour décorer et habiller des murs que l'on ne pouvait ou ne voulait pas enduire. D'aspect chaud et naturel, le bois a aussi pour avantage d'apporter un surcroît d'isolation.

C'est avec l'arrivée des isolations par l'extérieur que le bardage a fait un retour remarqué sur le marché de la construction et de la rénovation immobilière. Sa facilité de pose et son esthétique permettent de recouvrir un isolant ou de rénover une façade sans travaux importants ni dépenses exorbitantes. Les seuls défauts du bois en tant que bardage sont de requérir un peu d'entretien (lasure, peinture, traitements antifongiques et insecticides…) ou de changer d'aspect (décoloration) au fur et à mesure de son vieillissement et de se voir attaqué par la moisissure et les insectes, à moins de choisir (et encore) des bois exotiques très onéreux. Le bois composite supprime ces inconvénients.

 

Composition des différents bardages en bois composite

Le bardage en bois composite est soit un bardage conçu en partie de bois et en partie de résines composites, soit un bardage synthétique ayant l'aspect du bois. Les deux se déclinent en différentes structures.

Bardage composite en fibre de bois

Apparu en premier sur le marché, ce bardage est confectionné à partir de fibres de bois mélangées à une résine synthétique (PVC) qui lie les fibres, les étanchéifie et les rend imputrescibles. Le visuel et le toucher sont très proches du bois naturel puisque la fibre de bois est majoritaire dans sa texture. Les bardages sont peints et cuits au four dans une multitude de tons et avec des textures différentes afin d'offrir le plus grand choix possible.

Bardage composite bois fibre de verre

Ce bardage est toujours réalisé à partir de fibres de bois mais qui sont mélangées à de la fibre de verre avant d'être liées par une résine. Bien plus dense, ce bardage renforcé par fibre de verre est suffisamment résistant pour supporter des chocs en plus de sa haute endurance face aux éléments atmosphériques.

Bardage composite bois fibre et ciment

Limitant le recours aux matériaux synthétiques, le liant principal des fibres de bois et de verre est ici le ciment. Cette composition permet de réaliser des centaines de textures différentes dans la couleur de son choix avec le grand avantage de ne jamais requérir d'entretien et d'être totalement insensible aux agressions atmosphériques (absence de fissures, de gonflement, insensibilité aux moisissures et aux insectes…).

Bardage en bois composite : quelle présentation ?

Le bardage bois composite peut se présenter sous différentes formes afin d'adapter le type de pose à la façade, au mur ou au muret.

Lame standard

Comme pour une terrasse, les lames se posent accolées les unes aux autres et clipsées ensemble souvent par une gorge et une nervure qui s'emboîtent ensemble, le tout étant ensuite fixé au mur support. La largeur d'une lame varie selon les marques de 40 à 60 cm et la longueur autour de 4 m.

Clin

Ce sont toujours des lames mais qui se posent avec un chevauchement (le bas de la lame haute venant recouvrir le haut de la lame basse). Le style plus rustique rappelle celui des véritables maisons en bois et des coques de bateaux nordiques. La pose des clins est dite « à recouvrement » afin de les différencier des lames à « jointement ».

Panneau

C'est un grand panneau texturé de telle façon qu'il donne l'illusion d'être constitué de lames ou de clins. Les panneaux s'assemblent entre eux par jointement comme des lames. La largeur d'un panneau est le plus souvent autour d'un mètre alors que sa hauteur varie selon les marques et fabricants de 2 à 3 mètres.

Finitions

Cornières et moulures d'angles rentrants, d'angles sortants, planches de rive, sous-toiture, larmier… sont généralement disponibles dans le matériau choisi afin d'assurer les finitions et les aérations de façade et d'huisseries.

Quelle que soit la présentation du bardage bois composite, celui-ci peut être lisse ou texturé avec une empreinte de bois afin de renforcer l'illusion et nervuré afin de ressembler à un assemblage de lattes plus étroites.

Choix d'un bardage en bois composite

Le mode de fixation et notamment d'assemblage des lames, clins ou panneaux entre eux peut faciliter grandement la pose mais faire rapidement grimper la note. Il faut donc choisir un bardage également en fonction de son type de pose : clouée, vissée, clipsée… à voir avec le fabricant ou le distributeur. Une fois les types de pose et de présentation sélectionnés, c'est sur le matériau, son apparence et sa disponibilité qu'il faut orienter le choix.

Les lames sont les plus faciles à poser sur les surfaces complexes car elles ne réclament pas de recouvrement et nécessitent peu de découpes alors que les panneaux peuvent en réclamer davantage mais semblent plus rapides à poser sur de grandes surfaces.

Couleur et texture doivent être choisis en fonction de l'apparence que l'on souhaite donner aux murs avec toujours le choix de marier ou d'uniformiser les tons entre le bardage lui-même et les moulures pour davantage d'élégance.

Bardage en bois composite : prix

À partir de 40 € le m² mais jusqu'à plus de 150 € le m² en fonction du matériau et du type de pose, on trouve le bardage bois composite à poser soi-même ou à faire poser par un artisan qualifié.

Un professionnel de pose devrait pouvoir vous proposer un devis global de pose plutôt qu'une rémunération à l'heure de travail (50 à 70 € environ) ; là aussi la présentation du bardage (lames, clins ou panneaux) ainsi que le type de pose vont influencer le coût global de l'opération.

Les guides de préparation et de pose d'une ossature et d'un bardage :

Lambris et bardage

Lambris et bardage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur l'achat, les techniques de pose et l'entretien
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider