Bardage ardoise

Écrit par les experts Ooreka
Bardage ardoise

Le bardage peut se décliner en multiples matériaux : en bois, en PVC, en métal ou tôle de bardage, en pierre (ardoise, etc.).

L'ardoise, pierre naturelle schisteuse, est employée depuis des siècles pour couvrir les toits de nos maisons, châteaux et églises, mais aussi les façades. Au-delà de son charme et de son élégance, l'ardoise est un matériau incombustible, imperméable et non poreux, résistant au vent et au froid, quasi-éternel, mais coûteux. Avant de les poser, les ardoises doivent être triées, leurs épaisseurs, aspects et dimensions variant grandement.

L'ardoise synthétique, constituée essentiellement de fibres-ciment, un mélange de fibres naturelles agglutinées avec du ciment, a pris avantageusement le relais. Son prix est plus bas, ses dimensions et sa qualité sont plus homogènes, facilitant la pose.

Présentation du bardage en ardoise :

  • Deux poses possibles pour le bardage en ardoise :
    • au clou (procédé traditionnel),
    • au crochet (mais ils rouillent avec le temps, privilégier l'inox).
  • Plusieurs formes : rectangulaire (souvent 22 × 32 mm), carrée, en losange, voire même d'autres dimensions non géométriques.
  • Le calcul de la surface de recouvrement (partie recouverte), le pureau (partie exposée) et le faux pureau (partie cachée par le rang supérieur) sont fonction de l'effet recherché, mais aussi de la sévérité des expositions, et de la pente du toit.
  • Une grande variété de pose possible :
    • recouvrement double (le plus rencontré pour les toits) ou simple (moins performant),
    • en losange simple,
    • à claire-voie à recouvrement double (un écart latéral est conservé entre les ardoises)...
  • La nécessité de retaille est souvent nécessaire.

Bon à savoir : avec le temps, et suivant l'exposition, le bardage ardoise se couvrira de mousses, de lichens, la pollution y laissera des traces. Un traitement hydrofuge protégera l'ardoise et lui permettra de lutter plus facilement contre le temps.

Bardage ardoise et isolation

Isoler un bâtiment par l'extérieur est de plus en plus fréquent et représente de nombreux avantages. Ce procédé permet de diminuer les dépenses énergétiques d'une habitation et de parfaire l'étanchéité des façades, notamment dans le cas d'une en rénovation. L'esthétisme du bardage ardoise peut donc camoufler avantageusement un isolant :

  • des plaques de polystyrène ou des panneaux de laine de roche sont posés entre des chevrons distancés de la largeur des lés d'isolant, ils sont fixés mécaniquement sur le support ou par l'intermédiaire d'équerres ;
  • des liteaux horizontaux, dont l'écartement est adapté à la taille et au type d'ardoises, s'appuient sur les chevrons et reçoivent les ardoises ;
  • un film anti-condensation peut être intercalé entre l'isolant et les ardoises.

Prix de l'ardoise pour le bardage

L'ardoise est un matériau assez cher :

  • Prix élevé pour l'ardoise naturelle : à partir de 100 €/m².
  • Un peu moins pour l'ardoise synthétique : à partir de 60 €/m².

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !