Sommaire

  • Description générale de l'ossature d'un bardage
  • Bardage : mise en œuvre d'une ossature en bois
  • La mise en œuvre d'une ossature métallique

La mise en œuvre du bardage rapporté, système de revêtement extérieur de parois verticales, est assez simple :

  • construction de l'ossature,
  • fixation du pare-pluie.

Description générale de l'ossature d'un bardage

Le pare-pluie est obligatoire dans le cas de façades non étanches, donc toutes les ossatures en bois. La pose d'un bardage à claire-voie nécessite également l'installation d'un pare-pluie.

La mise en œuvre du bardage rapporté, système de revêtement extérieur de parois verticales, est assez simple.

L'étape première est de construire l'ossature :

  • elle permet la fixation du revêtement,
  • l'ossature du bardage est solidarisée à la structure porteuse,
  • elle est posée verticalement ou horizontalement,
  • les éléments sont en bois, ou métalliques.

 

Bardage : mise en œuvre d'une ossature en bois

Description sur l'ossature en bois du bardage :

  • Elle est fixée :
    • par contact direct ; vissé, ou chevillé si la paroi est en béton,
    • ou par l'intermédiaire d'équerres ou de pattes métalliques, certaines permettent par réglage d'ajuster la planéité du revêtement.
  • Elle est constituée de tasseaux de bois :
    • ayant reçu un traitement et de classe 2 au minimum,
    • d'épaisseur comprise entre 22 et 27 mm, de largeur 50 mm et distants de 40 à 65 cm, mais 3 cm maximum, à proximité des angles de mur,
    • dans le cas d'une pose d'isolant, l'épaisseur des tasseaux sera adaptée.
  • La lame d'air de ventilation est constituée par l'épaisseur du tasseau.
  • Sa pose est :
    • verticale, pour recevoir des lames posées horizontalement, ou en diagonale
    • horizontale, pour recevoir des lames posées verticalement :
      • les tasseaux sont alors décalés pour que la ventilation soit correcte,
      • attention, pour une façade exposée à de fortes intempéries, cette pose est insuffisante, car la ventilation n'est pas assez efficace. Dans ce cas, la technique du double tasseau est conseillée : deux réseaux de tasseaux sont posés, le 1er est vertical, le second posé par-dessus est horizontal, ainsi l'air circule librement de bas en haut entre les tasseaux verticaux.
  • Dans le cas où un isolant est intégré, une ossature secondaire perpendiculaire à la première, constituée d'autres tasseaux, est prévue pour accueillir le bardage, ses éléments sont alors fixés à travers le pare-pluie dans l'ossature primaire.

La mise en œuvre d'une ossature métallique

L'ossature métallique est réservée à un bardage métallique et à de la tôle de bardage :

  • fixée à la structure porteuse :
    • par contact direct ; vissé ou chevillé si la paroi est en béton,
    • ou par l'intermédiaire d'équerres ou de pattes métalliques, certaines permettent par réglage d'ajuster la planéité du revêtement ;
  • constituée de profilés aluminium ou acier inoxydable ;
  • les accessoires de fixation, suivant le montage, vis, rondelles, profils, poutrelles, agrafes, crochets... garantissent une mise en œuvre adaptée des matériaux, et un bon vieillissement dans le temps.

Si vous souhaitez trouver un pro pour installer un bardage, nous pouvons vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de votre région qui établiront un devis gratuit.

Lambris et bardage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur l'achat, les techniques de pose et l'entretien
Télécharger mon guide
Lambris et bardage
2 Pose et entretien du bardage

Aussi dans la rubrique :

Pose et entretien du bardage

Sommaire