Entretenir un bardage

Écrit par les experts Ooreka
Entretenir un bardage
© Finemedia

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

L’entretien d’un bardage n’est pas compliqué en soi. Ce qui complexifie la tâche est la hauteur. Le nettoyage d’un bardage demande d’être souvent en mouvement et donc d’être dans une position très stable.

Un particulier pourra réaliser ces travaux à condition d’être bien équipé. Il est vivement recommandé d'utiliser un échafaudage. Chaque bardage devra être nettoyé et entretenu en fonction de son matériau.

Voici les étapes pour bien entretenir un bardage.

Entretenir un bardage en PVC

Entretenir un bardage en PVC

© Finemedia

Un bardage en PVC est un bardage « lisse » où la matière même est difficilement pénétrable. Les salissures dues au temps sont en fait comme une pellicule déposée sur la matière. C’est le bardage le plus facile à entretenir.

Il existe certes des produits spécialisés, parfois chers qui prétendent redonner de l’éclat… La certitude est que le matériau vieillit avec le temps et que les rayons solaires ou lunaires abîment plus ou moins rapidement le matériau.

Les traitements de surface pour ces matériaux n’ont des effets qu’à court terme. Le premier des entretiens est le bon choix de bardage à l’achat. Certains bardages ont un traitement qui ralentit leur vieillissement dû aux UV, d’autres pas.

  • Pour ce qui est de l’entretien courant, de l’eau savonneuse conviendra très bien. Appliquée à la brosse de lavage, cette méthode permettra de retirer la quasi-totalité des impuretés.
  • L’opération d’entretien s’achèvera par un rinçage au jet d’eau par exemple, si on veut gagner du temps.

Entretenir un bardage en bois

Entretenir un bardage en bois

© Finemedia

Le bardage réalisé en bois s’entretient tous les 5 ans environ. Tout dépend de l’exposition des façades et surtout du produit utilisé pour le traitement.

Traditionnellement, l’entretien du bois extérieur se fera à l’aide de produits comme des lasures extérieures ou éventuellement des vernis.

Ces produits sur base solvantée ou à l’aquaréthane (à l’eau) s’appliquent avec des pinceaux ou des rouleaux à manche brun, car ils sont réservés aux produits pour le traitement du bois.

Les produits à l’aquaréthane ont fait d’énormes progrès et présentent un réel avantage par rapport aux produits solvantés.

Avant de débuter des travaux d’entretien sur un bardage bois, il faut vérifier l’état du bardage : nœuds qui auraient éclatés, fissures…

  • Tous ces désordres devront être réparés à l’aide de résine ou de pâte à bois. Lors de l’achat de ces produits, veillez à ce qu’ils soient bien prévus pour une application en extérieur.
  • Si aucune réparation de ce type n’est nécessaire, passez du papier de verre sur le bardage. Un très léger égrainage avec du papier de verre grains très fins suffit.
  • Dépoussiérez à l’aide d’une lingette légèrement humidifiée puis laissez bien sécher.
  • Un produit de traitement du bois ne se met jamais sur un support chaud ou gelé. Adaptez-vous et trouvez le moment idéal pour lasurer votre bardage.

Entretenir un bardage en terre cuite

Entretenir un bardage en terre cuite

© Finemedia

La terre cuite est un revêtement naturel. Pour nettoyer un bardage en terre cuite, il est possible d’utiliser de l’eau avec ou sans additif ou des produits très corrosifs comme l’acide. Attention à ne pas utiliser l’acide pur, il faut le diluer !

L’entretien s’effectuera comme pour un bardage en PVC, à l’eau savonneuse par exemple avant de rincer. Cette méthode permet de décoller de nombreuses impuretés.

Si des tâches plus résistantes sont encore visibles, on pourra utiliser de l’acide ou des produits corrosifs. Avant d’en imbiber l’endroit tâché, il est fortement conseillé de réaliser un essai sur une chute.

Vous pouvez, si vous pensez que cela peut porter un préjudice esthétique à votre façade, tenter des produits plus écologiques comme la terre de sommière. Ce produit 100 % naturel puisqu’il s’agit d’une argile, à la capacité d'« aspirer » des tâches sur différents supports.

Entretenir un bardage en pierre

Entretenir un bardage en pierre

© Finemedia

Le principal inconvénient du bardage en pierre est la formation de mousse au fil du temps sur l'ensemble de sa surface.

Évitez d'utiliser un nettoyeur haute pression, vous abîmeriez votre bardage en formant de petits trous et en rendant la surface poreuse. N'utilisez pas non plus de Javel, qui endommagerait les pierres et l'environnement.

Le plus écologique et le plus efficace reste l'huile de coude : frottez avec un balai brosse que vous pouvez imbiber d'eau chaude mélangée à du savon noir. Afin de ne pas répéter cette opération trop souvent, pensez à utiliser un traitement anti mousse sur votre bardage !

Matériel pour l'entretien d'un bardage

Imprimer
Balai brosse

Balai brosse

À partir de 3 €

Seau

Seau

À partir de 2 €

Échafaudage

Échafaudage

À partir de 150 € (disponible en location)

Pinceau

Pinceau

10 € environ

Rouleau

Rouleau

8 € environ

Lasure

Lasure

Environ 25 € le litre

Savon noir

Savon noir

Environ 5 €

Terre de Sommières

Terre de Sommières

À partir de 3 € les 400 g

Pâte à bois

Pâte à bois

5 € environ

Papier de verre

Papier de verre

4 €

Lingette/chiffon

Lingette/chiffon

Savon

Savon

3 € environ

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Pour aller plus loin


Produits


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !